Tout savoir sur les maisons à vendre à Dijon

Si vous voulez acheter une maison à Dijon, voici des informations utiles. Une maison offre divers intérêts : jardin, espace, pas de voisins immédiats…

Quelques renseignements sur le genre de maisons à Dijon

L’architecture locale peut présenter un style distinct en fonction des régions : les précipitations, le climat ou encore le type de sol leur confèrent leur identité et leur originalité. Les maisons à Dijon datent principalement de 1970 au début des années 90, et sont accompagnées de terrains d’une superficie moyenne de 40 460 m². D’autre part, la région présente un habitat classique dans lequel on voit d’anciennes fermes et des maisons cossues, en pans de bois ou pierres de Bourgogne. Les maisons, sur le marché du logement de Dijon, représentent une minorité (16 %), le reste de l’offre étant constitué d’appartements. En matière d’énergie, la commune propose à ses résidents un chauffage au gaz de ville/de réseau ou à l’électricité, entre autres. Enfin, pour ce qui est de la répartition de l’espace, 30 % des biens qui ont trouvé acquéreur en 2019 avaient 5 pièces, configuration la plus représentée au sein des transactions de l’année.

Quels prix et quels services trouverez-vous à Dijon ?

Il est possible de dénicher un bien à 2 663 €/m² en ville, mais les tarifs ont pu monter jusqu’à 4 931 €/m² (rue Georges Bizet) en 2019. Vous retrouverez à Dijon 126 établissements scolaires pour assurer l’éducation de vos enfants. Les habitants de la commune sont en mesure de s’appuyer sur un commissariat pour garantir leur quiétude. Les conseils médicaux sont réalisés par 19 établissements de santé. On dénombre 3 207 commerces dans la commune, dont 3 % sont concentrés sur les produits et services adaptés pour maison.

Quelques informations sur les logements à Dijon

Les résidents des 93 919 logements du parc de biens immobiliers ont en majorité le statut de propriétaires, alors qu’on compte 41 % de locataires. En 2019, Dijon a recensé 139 ventes, parmi lesquelles on observe que 93 transactions concernaient une surface inférieure à 100 m², et que 46 faisaient pour leur part entre 100 et 200 m².